Compétences Opérateur/opératrice de machine à ébourrer - traitement des cuirs et des peaux près de Edmonton (AB)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’opérateur/opératrice de machine à ébourrer - traitement des cuirs et des peaux au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Opérateurs/opératrices de machines et travailleurs/travailleuses de traitement des fibres et des fils textiles, du cuir et des peaux (CNP 9441).

Tâches

  • Aviser le surveillant ou le mécanicien du mauvais fonctionnement du matériel
  • Conduire et alimenter diverses machines
  • Régler, aider à l'entretien et faire des réparations mineures des machines
  • Étudier les causes de pannes des machines
  • Ajuster la rotation et le mouvement du mélangeur des cuves selon l'état des pelleteries
  • Examiner les produits finis afin de déceler les défauts et d'assurer le respect des normes de qualité
  • Mélanger les teintures ou les produits chimiques selon les formules prescrites
  • Conduire diverses machines servant à blanchir, à teindre, à apprêter ou à finir les tissus, les fils, les filés ou d'autres produits textiles
  • Préparer des solutions pour nettoyer, dépiler, saler, huiler ou tanner des pelleteries
  • Enlever les particules de chair et de poil lâche du cuir et des peaux
  • Raser les peaux pour assurer une épaisseur uniforme
  • Tondre les fourrures pour produire des poils de longueur prescrite
  • Teinter ou teindre les fourrures

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession. Cette section sera mise à jour bientôt.

Lecture
  • Lire des rapports de quart afin de se renseigner sur les problèmes survenus au cours du quart précédent. (1)
  • Lire des « recettes » qui indiquent des changements dans le fil et la couleur. (1)
  • Lire des notes et des notes de service de superviseurs concernant la production. Ces notes et notes de service sont affichées sur un babillard. (2)
  • Lire des notices d'emploi spéciales et des procédures de production. (2)
  • Lire des instructions sur la calibration de l'équipement. (2)
  • Lire des spécifications sur les produits pour divers types de matériel. (2)
Utilisation de documents
  • Lire des étiquettes sur des produits et des signaux de sécurité. (1)
  • Lire des étiquettes sur des cônes terminés et des bobines. (1)
  • Lire des codes pour les poids aux fins d'expédition. (1)
  • Consulter des schémas sur des instructions de conditionnement comme guide pour conditionner des rouleaux de fils. (2)
  • Consulter des lecteurs électroniques sur des machines. (2)
  • Lire des horaires de production afin de déterminer le type de bobine, de fil ou de brin et la procédure à utiliser, ainsi que la quantité à produire. (2)
  • Consigner sur un formulaire de l'information sur la production. Cela comprend l'identification du produit en train d'être fabriqué, l'heure à laquelle la production du lot a débuté et s'est terminée, le numéro de lot, le nombre de machines en marche et les temps d'arrêt. (2)
  • Remplir des formulaires d'information sur la production. (2)
  • Lire des graphiques produits par ordinateur montrant des données sur les projets. (3)
  • Lire des dessins d'assemblage du service d'ingénierie. (3)
  • Tracer le graphique de la production mensuelle. (3)
Rédaction
  • Remplir des formulaires ou rédiger des messages sur courrier électronique afin de fournir de l'information sur la production. (1)
  • Rédiger des notes sur des autocollants afin de renseigner les techniciens sur des problèmes rencontrés avec des machines. (1)
  • Consigner des détails sur la production dans des registres. (1)
  • Rédiger des rapports afin de documenter des incidents relatifs à la production, tels que des brins brisés. (2)
  • Rédiger des notes de service au service d'ingénierie concernant des questions de production. (2)
CalculMesures et calculs
  • Peser les lots de fibres placés dans les cardeuses et les ballots de laine. (1)
  • Calculer le retrait et la résistance à la rupture des filés, au moyen de données produites par ordinateur. (2)
Analyses des données numériques
  • Comparer le poids des filés mesurés avec un tableau montrant les poids optimaux afin de déterminer de quelle façon ajuster la cardeuse. (1)
Calcul approximatif
  • Estimer le poids de diverses charges de fibres à mélanger. (1)
  • Estimer le temps nécessaire pour répondre à une commande importante. (2)
Communication verbale
  • Recevoir des instructions de leur superviseur sur les changements de couleur qui devraient être faits. (1)
  • S'entretenir avec des collègues afin de discuter de questions concernant la production. (2)
  • Expliquer à des mécaniciens des détails sur des pannes de machine. (2)
  • Assister à des réunions avec les employés du quart de travail afin de discuter de la distribution des tâches et de la qualité des produits. (2)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Se retrouver, au besoin, avec quelques fils qui cassent lorsque le matériel passe à travers les machines. Nouer les fils cassés avec d'autres fils afin de réduire la perte. (1)
  • Trouver, au besoin, un cône entier de fil de faible qualité. Rejeter le cône afin de réduire les arrêts de production. (1)
  • Être, au besoin, aux prises avec le bourrage d'une machine. Arrêter la machine et dérouler le fil de la bobine afin de régler le bourrage. (1)
  • Trouver, au besoin, que des filés s'étirent. Chercher la cause du problème, soit dans la qualité du matériel ou dans le processus de production des machines. (2)
  • Trouver, au besoin, que des bobines ont été installées incorrectement. Devoir, au besoin, effectuer une opération à la main jusqu'à ce que des réglages soient faits dans les engrenages. (2)
Prise de décision
  • Déterminer quand arrêter les machines. Ils arrêtent parfois les machines lorsque tous les contenants sont pleins. (1)
  • Déterminer quand régler la tension des fils. (2)
  • Décider s'ils doivent utiliser des cônes de fils de faible qualité. (2)
  • Décider de rejeter une fibre lorsqu'il y a des traces de couleur dans un lot qui devrait être blanc pur. (2)
  • Décider d'arrêter les machines si le poids du fil est trop variable et si des réglages aux machines ne règlent pas le problème. (2)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les conducteurs de machines de préparation de fibres textiles et de filés suivent un horaire établi par leur superviseur, et leurs tâches sont répétitives. Ils établissent la priorité de leurs propres tâches pour chaque quart de travail. La planification est à court terme, mettant l'accent sur les besoins des prochaines minutes plutôt que des prochaines heures. Le travail peut être interrompu par la rupture de fibres ou le défaut de fonctionnement d'une machine. Les interruptions sont généralement de courte durée et nécessitent peu l'établissement de nouvelles priorités. (1)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se rappeler pendant une courte durée des changements de couleur qui ont été demandés par leur superviseur.
  • Se rappeler de commandes antérieures nécessitant des procédures différentes des procédures normales afin de répondre à des commandes rares qui sont semblables.
  • Mémoriser des positionnements et des codes informatiques.
Recherche de renseignements
  • Consulter des données consignées dans des registres par des travailleurs du quart de travail précédant afin de clarifier des besoins de production. (1)
  • Consulter des tableaux dans des manuels de référence afin de trouver des codes et des noms de couleurs. (1)
  • Demander à leur superviseur de l'information sur l'horaire. (1)
  • Interroger les fournisseurs ou consulter les revues professionnelles pour obtenir des données historiques telles que les lieux de production de bobines particulières. (2)
Technologie numérique
  • Utiliser, au besoin, de la machinerie robotique commandée par ordinateur. Répondre, au besoin, aux messages à l'écran. (1)
  • Taper, au besoin, des rapports de production simples. (2)
  • Entrer, au besoin, de l'information sur la production dans une base de données. (2)
  • Communiquer, au besoin, avec des collègues et des superviseurs par courrier électronique. (2)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les conducteurs de machines de préparation de fibres textiles et de files travaillent généralement seuls. Ils travaillent parfois avec un partenaire afin d'accomplir des tâches telles que nettoyer ou conduire deux machines pour lesquelles une approche coordonnée est requise. Ils font partie d'une équipe de production, et ils peuvent assister à des réunions régulières avec d'autres conducteurs et des superviseurs qui font partie de l'équipe.

Formation continue

Les conducteurs de machines de préparation de fibres textiles et de filés se renseignent sur les nouveaux produits et les changements de procédures au travail. Ils peuvent suivre un cours de formation interne sur la façon de documenter les procédures de travail de production comme l'exige la norme ISO 9002.

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :