Compétences Enseignant/enseignante au niveau secondaire au Nunavut

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’enseignant/enseignante au niveau secondaire au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Enseignants/enseignantes au niveau secondaire (CNP 4031).

Tâches

  • Conseiller les élèves au sujet de leur choix de cours et de questions personnelles et professionnelles
  • Superviser les aides-enseignants
  • Former les professeurs stagiaires
  • Indiquer les devoirs à faire à la maison et les corriger
  • Élaborer le contenu des cours
  • Évaluer les progrès des élèves et discuter de leurs résultats avec eux, leurs parents et les autorités scolaires
  • Participer à des réunions du personnel, des conférences éducatives et des ateliers de formation destinés aux enseignants
  • Préparer et faire des exposés lors de conférences, d'ateliers et de symposiums
  • Préparer la matière à enseigner aux élèves conformément à un programme approuvé
  • Préparer, administrer et corriger les examens
  • Donner des cours particuliers
  • Enseigner aux élèves au moyen de cours magistraux, des discussions, de présentations audiovisuelles, de travaux en laboratoire, en atelier et de sorties éducatives

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession. Cette section sera mise à jour bientôt.

Lecture
  • Lire des commentaires, des explications et des instructions sur des formulaires. Lire, par exemple, au besoin, des descriptions de responsabilités et d'obligations auxquelles l'école et les enseignants sont tenus lors de la planification de voyages d'élèves à l'étranger. (2)
  • Lire des courriels et de courtes notes de service. Lire des courriels sur les devoirs et les réalisations des étudiants sur des questions pédagogiques, sur des événements scolaires et sur des ressources éducationnelles, provenant d'étudiants, de parents, de collègues, de fournisseurs et d'administrateurs scolaires. Lire des notes de service sur des changements aux politiques et aux pratiques, des avis de convocation à des réunions du personnel, des nouvelles sur des événements scolaires à venir et sur les progrès particuliers d'étudiants, qui proviennent du personnel de la commission scolaire, d'administrateurs scolaires et d'autres enseignants. (2)
  • Lire des manuels de politiques et de procédures, des guides de programmes d'études, des normes de rendement et d'autres documents portant sur les méthodes d'enseignement, le contenu des programmes et les critères d'évaluation. Lire, par exemple, des guides de programmes d'études qui décrivent les objectifs de cours, les approches pédagogiques, le contenu particulier d'un programme, des activités obligatoires et facultatives et des normes d'évaluation. Lire des manuels de politiques et de procédures qui décrivent la vocation des écoles, les valeurs et les philosophies liées à l'éducation, les exigences et les politiques scolaires concernant la notation du rendement scolaire, les dossiers des élèves, les changements de cours et les restrictions applicables aux cours. (3)
  • Lire des articles dans des revues pédagogiques sur des sujets incluant les tâches d'enseignement, les techniques de gestion de classe et le professionnalisme. Lire, par exemple, un article intitulé « Including Exceptional Students: A Practical Guide for Classroom Teachers » dans « Educational Forum ». (3)
  • Lire divers ouvrages scolaires, littéraires et critiques afin de maîtriser un sujet et de choisir des documents à étudier en classe. Par exemple, les enseignants de mathématiques lisent des chapitres d'un manuel sur le calcul infinitésimal et la géométrie analytique avant de donner un cours d'introduction au calcul infinitésimal. Les enseignants d'anglais lisent, par exemple, « Anatomy of Criticism » de Northrop Frye pour trouver des exemples particuliers servant à illustrer un cours thématique sur la notion du pardon dans la littérature canadienne. (4)
  • Lire, interpréter et critiquer, s'il y a lieu, des textes littéraires, historiques et religieux. Par exemple, les enseignants de sciences sociales donnent un cours sur les Antilles portant sur les thèmes de l'oppression et de l'esclavage, à l'aide de textes aussi divers que le « Livre des psaumes » et les paroles de chansons à succès de style reggae telles que la chanson « By the Rivers of Babylon ». Les enseignants d'anglais lisent un sonnet de Shakespeare et examinent la complexité du langage et de l'imagerie employés en vue de préparer des leçons visant à transmettre des connaissances. (5)
Utilisation de documents
  • Trouver des heures, des dates et d'autres données dans des horaires de cours, des calendriers d'activités parascolaires et des calendriers d'examens. (1)
  • Consigner les présences et des données sur les élèves, telles que les absences et les notes, dans des registres de classe, sur des formulaires de rapport et sur des formulaires de saisie de bases de données. (1)
  • Remplir des formulaires de demande de fournitures et consulter, au besoin, des catalogues de matériel à l'achat de nouveau matériel. (2)
  • Remplir et étudier des formulaires d'autorisation d'excursion et de consentement. Détailler les horaires, les dispositions pour le transport, les frais, la pertinence quant aux résultats d'apprentissage, les moyens de surveillance prévus, les mesures prévues en cas d'urgence, l'évaluation des risques et les responsabilités des parents, des enseignants et des administrateurs scolaires sur le plan juridique. (3)
  • Consigner des numéros matricules d'élèves, des notes, des commentaires, des recommandations d'enseignants, des résultats d'évaluation de cours et d'autres données dans des rapports d'étape, des bulletins scolaires, des formulaires de gestion du comportement et des logiciels de gestion de classe tels que Markbook 2003. (3)
  • Compléter des documents de planification détaillés établis par des administrateurs scolaires afin d'assurer un enseignement de qualité. Compléter, par exemple, s'il y a lieu, des plans de cours annuels comprenant des tableaux chronologiques mensuels, des matières, des notions, des ressources, des pratiques et des méthodes d'enseignement ainsi que des techniques d'évaluation. Préparer, dans certains cas, pour des élèves doués ou ayant des besoins particuliers, des programmes individuels précisant les objectifs à long et à court termes, les évaluations des élèves, les forces et les besoins des élèves, les options au programme, les installations en classe, les méthodes d'évaluation, les résultats obtenus et les recommandations formulées. (4)
  • Enseigner, au besoin, des méthodes de recherche, de saisie de données et d'analyse d'un éventail de documents complexes essentiels au champ d'étude des élèves. Par exemple, les enseignants en charpenterie-menuiserie et en arts industriels enseignent les rudiments du dessin technique et à l'échelle. Les enseignants de sciences sociales et de géographie enseignent, s'il y a lieu, la projection cartographique, les coordonnées de longitude et de latitude ainsi que les répertoires toponymiques. Les enseignants de mathématiques présentent des fonctions mathématiques sous forme de graphiques. (5)
Rédaction
  • Écrire des courriels à des enseignants, à des administrateurs scolaires et à des parents au sujet d'élèves, d'excursions scolaires et de questions administratives. (1)
  • Commenter brièvement le rendement et les progrès scolaires des élèves dans divers documents. Rédiger, par exemple, des commentaires critiques ou encourageants sur les devoirs des élèves. Inscrire sur un bulletin scolaire des commentaires comparant le rendement d'un élève aux résultats normatifs escomptés et aux normes de référence pour la classe. (2)
  • Rédiger des courriels plus longs, des notes de service et de brefs rapports destinés aux directeurs et à l'administration de l'école sur la présence des élèves, leur comportement et leur réussite. Rédiger, par exemple, à l'occasion, un rapport aux directeurs pour documenter les problèmes d'intimidation et les bagarres. (2)
  • Écrire des lettres aux parents, à l'administration de l'école et au personnel d'autres établissements d'enseignement. Par exemple, les enseignants de physique rédigent, s'il y a lieu, une lettre de recommandation pour accompagner la demande d'admission d'un élève à une université. Les enseignants d'éducation physique rédigent, s'il y a lieu, une lettre aux parents les informant des activités de la ligue de basketball et détaillant les attentes, comme la participation à toutes les parties du calendrier. (2)
  • Préparer la matière, comme de courtes descriptions de cours, de courtes descriptions des ressources supplémentaires, de brefs devoirs et des examens courts. Rédiger des descriptions de cours qui résument le contenu du cours, les attentes et les procédures d'évaluation pour les élèves. Présenter de façon claire et concise les attentes relativement aux devoirs et aux examens pour que les élèves puissent s'y préparer adéquatement. (3)
  • Préparer, s'il y a lieu, un long examen du programme et des propositions pour élaborer de nouveaux cours. Inclure, s'il y a lieu, des analyses bibliographiques, des résultats d'études, des analyses d'options, des recommandations et des arguments persuasifs à l'intention d'un public spécifique, comme l'administration de l'école, les commissions scolaires et les ministères de l'éducation. (4)
  • Enseigner et montrer, s'il y a lieu, des styles et des genres d'écriture spécifiques au domaine d'enseignement. Par exemple, les enseignants d'anglais et de langues rédigent, à l'occasion, des modèles d'essais ou utilisent des formes littéraires, comme l'haïku et le vers libre. Les enseignants de chimie et de physique élaborent un modèle de la structure, du contenu et du style des rapports de laboratoire et des résumés de recherche. Les enseignants de sciences sociales élaborent un modèle de la structure, du contenu et des techniques de références des essais et des rapports de recherche. (5)
CalculCalculs monétaires
  • Recueillir le paiement des frais pour les excursions, les voyages, les livres, les fournitures scolaires et les activités. Compter, documenter et vérifier l'argent reçu, faire concorder l'argent et les chèques avec les dossiers, et faire, s'il y a lieu, des dépôts bancaires. (2)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Déterminer des échéanciers pour les cours, en indiquant les périodes pour différents objectifs ou sections du programme, la date limite des devoirs, la date des examens et la date des activités, comme les laboratoires et les excursions. Créer le calendrier mensuel et hebdomadaire des cours pour déterminer la date des activités spécifiques. Élaborer aussi l'horaire de travail pour les foires scientifiques et d'autres événements, comme les pièces de théâtre. Déterminer le temps requis en tenant compte de la quantité et du type de contenu, des objectifs d'apprentissage et de l'expérience antérieure en matière de préparation d'un calendrier. (3)
  • Préparer, s'il y a lieu, les budgets annuels pour les cahiers et les fournitures, et comparer les prix afin d'obtenir les meilleurs prix. Les enseignants d'arts industriels et d'éducation physique disposent d'un budget supérieur, dans des écoles plus grandes, pour acheter des fournitures d'atelier renouvelables et de l'équipement, et payer le transport. (4)
  • Montrer, s'il y a lieu, des techniques d'établissement de calendrier et de préparation de budget spécifiques à la matière enseignée. Par exemple, les enseignants d'économie domestique et les conseillers scolaires enseignent, s'il y a lieu, des techniques de gestion des finances personnelles. Les enseignants de commerce enseignent, s'il y a lieu, des méthodes de comptabilité pour petites entreprises. Les enseignants de menuiserie et d'arts industriels enseignent, s'il y a lieu, la planification de projet, l'établissement de calendriers et la préparation de budgets. (4)
Mesures et calculs
  • Mesurer la réussite des élèves. Concevoir des barèmes de correction, élaborer des échelles de notation, et rédiger des examens. Attribuer des valeurs pondérées, additionner des résultats et calculer des pourcentages. Par exemple, les enseignants de chimie mesurent, s'il y a lieu, la réussite des élèves en rédigeant, en faisant passer et en notant un examen à choix multiples. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, la superficie des formes irrégulières lors de la démonstration auprès des élèves. Par exemple, les enseignants de mathématiques montrent aux élèves comment calculer la superficie des trapézoïdes, des cubes et des prismes. (3)
  • Montrer, s'il y a lieu, les techniques de mesures et de calculs avancées applicables à la matière enseignée. Par exemple, les enseignants de sciences montrent, s'il y a lieu, aux élèves comment mesurer des longueurs d'ondes, la distance entre les planètes, la période du pendule, le volume de pyramides et la puissance d'une solution à l'aide de formules. Les enseignants dans le domaine automobile montrent, s'il y a lieu, aux élèves comment utiliser des pieds à coulisse pour mesurer les pièces de moteur et l'espace entre les engrenages. (5)
Analyses des données numériques
  • Élaborer des descriptions statistiques des examens en classe qui ont été préparés. Calculer des moyennes et des écarts normalisés. Analyser, s'il y a lieu, la fiabilité, la validité et la discrimination des points d'un examen et de l'examen lui-même en effectuant une analyse d'examens à choix multiples à l'aide d'un appareil de type Scantron pour découvrir les questions plus difficiles que d'autres. Comparer les résultats des élèves à un examen à ceux des autres élèves, à des classes entières et à d'autres écoles du district. (4)
  • Montrer, s'il y a lieu, des corrélations, des rapports de cause à effet et d'autres méthodes statistiques applicables au sujet enseigné. Par exemple, les enseignants des sciences sociales enseignent, s'il y a lieu, aux élèves comment produire des statistiques démographiques pour décrire des populations locales à l'aide des données du recensement. Les enseignants d'éducation physique et d'hygiène enseignent, s'il y a lieu, aux élèves comment analyser les graphiques et les données de Statistique Canada pour déterminer les risques pour la santé associés à des catégories d'âge sélectionnées. (5)
Calcul approximatif
  • Évaluer le temps requis par les élèves pour faire un examen, lire du matériel de stimulus et effectuer les exercices en classe. (1)
  • Évaluer la quantité de matériel didactique et de fournitures requis pour certaines classes. Tenir compte du nombre d'élèves et de l'utilisation prévue. (1)
  • Évaluer le temps requis pour enseigner certaines matières. Tenir compte de la quantité de contenu à enseigner, du nombre d'élèves, de la difficulté du sujet et des expériences antérieures. Modifier l'horaire d'enseignement pour tenir compte des interruptions et des délais tout en enseignant le programme obligatoire dans les délais prescrits. (2)
Communication verbale
  • Interagir avec d'autres enseignants pour discuter du rendement des élèves et d'autres préoccupations mutuelles. Discuter, s'il y a lieu, de sujets comme le programmes d'étude, les nouveaux programmes, les questions administratives, les excursions et le progrès des élèves lors de réunions du personnel tenues régulièrement. (2)
  • Interagir avec les directeurs d'école pour discuter de la charge de travail, obtenir des instructions, faire part des préoccupations, comme le nombre trop élevé d'élèves dans les salles de classe, et demander des ressources. (2)
  • Discuter des idées et des désirs des élèves, répondre à leurs questions, et offrir conseils, encouragement et aide. Adapter les approches aux élèves et aux sujets discutés. (3)
  • Discuter des progrès scolaires des élèves, des préoccupations sociales et d'autres questions liées aux études avec les parents. Accueillir des parents déçus, en détresse et en colère parce que leurs enfants n'ont pas de bons résultats scolaires, ont des problèmes de comportement et sont suspendus et expulsés. Faire souvent preuve de tact et de compassion lors des interactions avec les parents. (3)
  • Discuter, s'il y a lieu, avec des aides-enseignants et des stagiaires pour montrer comment certaines tâches doivent être effectuées en classe et pour guider les stagiaires dans des sujets relatifs à l'enseignement, comme les méthodes et les styles pédagogiques, la façon de préparer des leçons et des conseils pour ce qui est de la notation objective. (3)
  • Faire, s'il y a lieu, des présentations à de vastes groupes. Faire, par exemple, s'il y a lieu, des présentations sur les plans après la fin des études, les représentations théâtrales à l'école et la sécurité des élèves durant des assemblées d'élèves. Faire des présentations à de vastes groupes de parents durant les séances d'orientation visant à offrir un aperçu des attentes relatives au programme, des activités parascolaires et du calendrier scolaire. (3)
  • Enseigner des matières classiques à des élèves de niveau secondaire. Avoir de vastes connaissances de la matière enseignée et faire preuve d'enthousiasme. Tenir compte des capacités et des caractéristiques des élèves afin de choisir les méthodes d'enseignement les plus appropriées. Organiser la matière de manière à ce que les élèves la comprennent facilement, et adapter, s'il y a lieu, les styles de présentation pour susciter l'intérêt des élèves et assurer leur compréhension. (4)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Informer les élèves qui ont des troubles de comportement en classe, ne respectent pas les règlements à l'école, manquent des cours, arrivent en retard, dérangent les autres élèves, n'effectuent pas leurs devoirs et copient le travail des autres qu'il faut qu'ils changent leur comportement inapproprié, et aider les élèves à trouver des solutions eux-mêmes. Signaler, s'il y a lieu, le comportement inapproprié des élèves à l'administration ou aux parents si les élèves ne modifient pas leur comportement ou si le problème est grave et permanent. (2)
  • Enseigner, s'il y a lieu, dans des salles de classes où le nombre d'élèves est trop élevé et dans des laboratoires manquant de ressources. Par exemple, les enseignants de chimie peuvent manquer d'espace et d'équipement en laboratoire pour le nombre d'élèves dans la classe. Ils demandent aux élèves de partager l'équipement, consacrent plus de temps aux élèves qui ont besoin d'aide, et laissent les meilleurs élèves travailler seuls. Ils font part à l'administration du nombre trop élevé d'élèves, et demandent de réduire la taille du groupe d'élèves. (2)
  • Enseigner, s'il y a lieu, à des élèves dont la situation personnelle et familiale a des répercussions négatives sur leur rendement scolaire. Rencontrer, par exemple, des élèves faisant face à une grossesse indésirée ou qui sont victimes de violence familiale. Discuter des situations avec les élèves, offrir un soutien psychologique et suivre les politiques de l'école pour faire face à ces situations difficiles. Aiguiller, s'il y a lieu, les élèves vers des conseillers d'orientation pour qu'ils obtiennent de l'aide. (3)
  • Traiter, parfois, avec des élèves incapables de suivre le rythme de leurs compagnons parce qu'ils éprouvent des difficultés scolaires et n'ont pas les aptitudes essentielles requises pour réussir les cours. Par exemple, les enseignants de mathématiques ont, à l'occasion, des élèves qui n'ont pas acquis les concepts mathématiques de base des niveaux précédents. Ils discutent avec les parents des élèves et l'administration pour déterminer les causes éventuelles des lacunes scolaires, et élaborent des plans d'amélioration. Ils consacrent, s'il y a lieu, plus de temps à la révision des concepts fondamentaux pour aider les élèves à comprendre la matière importante. (3)
Prise de décision
  • Choisir des modèles d'évaluation pour les classes. Choisir, par exemple, le nombre de notes à attribuer à certains aspects, comme les discussions en classe, les examens, les devoirs et les exercices en laboratoire. Attribuer des notes pondérées à des aspects du cours, selon leur importance. Tenter aussi d'offrir aux élèves l'occasion d'obtenir les résultats d'évaluations formatives. (2)
  • Choisir, s'il y a lieu, d'organiser et de mener des activités parascolaires, comme un cercle de joueurs d'échecs, un club scientifique, une ligue de football et des représentations théâtrales. (2)
  • Choisir les textes et les ressources à utiliser lors des cours. Tenir compte des lignes directrices du programme fixées par les districts scolaires et les ministères de l'éducation, des préférences personnelles, des habiletés et des intérêts des élèves, des coûts, de la disponibilité, du format et de l'utilité du matériel. Par exemple, les enseignants de mathématiques décident, s'il y a lieu, d'utiliser un logiciel éducationnel et des cahiers d'exercices particuliers pour enseigner l'algèbre. Les enseignants d'anglais décident, s'il y a lieu, d'utiliser des articles et des nouvelles lors d'exercices de compréhension de texte. Les enseignants d'économie permettent, s'il y a lieu, aux élèves de choisir entre une lecture dans un cahier ou la consultation d'un site Web pour en apprendre davantage sur les tendances économiques. (3)
  • Choisir des systèmes et des mesures de récompenses et disciplinaires. Décider par exemple, s'il y a lieu, d'utiliser un système de renforcement positif pour encourager les élèves à avoir un comportement positif. Choisir le type de mesures disciplinaires à prendre lorsque les élèves ont un mauvais comportement, et décider d'avertir ou non l'administration de l'école et les parents. Tenir compte des politiques de l'école, de la gravité des gestes de l'élève et des antécédents de l'élève. (3)
  • Choisir les méthodes d'apprentissage à utiliser. Choisir des méthodes adaptées aux objectifs d'apprentissage des leçons, aux styles d'apprentissage des élèves et aux ressources d'enseignement disponibles. Choisir, par exemple, s'il y a lieu, des cours magistraux, des présentations d'élèves et des discussions de groupe en présence de grands groupes. Choisir, s'il y a lieu, certaines méthodes, comme les projets individuels, de la documentation à lire, des guides d'accompagnement et l'apprentissage assisté par ordinateur lors de l'enseignement individualisé. Choisir, s'il y a lieu, des méthodes d'enseignement, comme la démonstration, les expériences et les projets individuels et de petits groupes, en laboratoire. (3)
Pensée critique
  • Ils évaluent les performances scolaires des étudiants à l¿aide d¿objectifs bien définis et de critères subjectifs. Ils notent les travaux, les tests, le niveau de participation et les attitudes des étudiants en fonction de critères établis et ils comparent les résultats d¿examen des étudiants à la moyenne et aux médianes de la classe ainsi qu¿aux standards du district ou de la province. (2)
  • Ils évaluent la réussite des cours qu¿ils ont enseignés pour repérer les points forts et les points faibles. Ils conçoivent et font passer les formulaires d¿évaluation et ils analysent les données. Ils parlent aux élèves individuellement ou en groupe. Ils examinent les statistiques comme les notes de la classe et le taux de décrochage. (3)
  • Ils jugent de la pertinence et de la justesse des objectifs et du contenu des programmes. Les enseignants peuvent procéder à la révision des programmes pour veiller à ce qu¿ils soient actuels, pertinents et adaptés à l¿âge des élèves. Ils tiennent compte de la recherche portant sur leur sujet d¿enseignement ainsi que les données provenant d¿autres provinces ou territoires, d¿éducateurs, de parents et d¿étudiants. Ils revoient les analyses de contenu réalisées par les experts en la matière. Ils peuvent avoir à soutenir la révision de programmes controversés. Par exemple, ils peuvent avoir à soutenir les programmes d¿éducation sexuelle qui sont impopulaires auprès de certains parents. (4)
Planification et organisation du travail

Planification et organisation de leur travail

Les enseignants de niveau secondaire planifient et organisent leurs cours et leurs plans de leçons en respectant les normes ministérielles à l'égard du programme et les tendances et échéanciers fixés par l'école. Ils doivent élaborer les grandes lignes des cours, et planifier les aperçus mensuels, hebdomadaires et quotidiens. Même s'ils doivent absolument suivre un plan de leçons, ils doivent faire preuve de souplesse pour tenir compte des interruptions et des questions des élèves. Les enseignants de niveau secondaire peuvent organiser des activités scolaires, comme des foires scientifiques, des pièces de théâtre et des spectacles de musique, des clubs d'élèves et des événements sportifs connexes à leur domaine d'enseignement. (3)

Planification et organisation du travail des autres

Les enseignants de niveau secondaire préparent des plans de leçons quotidiennes pour les suppléants. Les enseignants qui agissent à titre de présidents de département et de comité peuvent planifier le travail des autres enseignants. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Mémoriser le nom des élèves de la classe.
Recherche de renseignements
  • Trouver de l'information sur les élèves dans les bases de données de l'école, des fiches cumulatives, des résultats d'examen, des devoirs et des projets de création littéraire. Obtenir aussi de l'information sur les élèves en discutant avec les élèves, les parents et d'autres enseignants. (2)
  • Obtenir de l'information à jour sur les tendances sociales, les sciences et les affaires internationales en lisant des revues et en naviguant dans Internet. Trouver l'information pour s'assurer que le contenu des cours est à jour, pertinent et intéressant pour les élèves. (2)
  • Offrir, s'il y a lieu, des méthodes de recherche de l'information et perfectionner les aptitudes à la recherche. Les bibliothécaires d'école montrent, par exemple, aux élèves comment utiliser les systèmes de cataloguage, trouver des sources primaires et secondaires, et faire des recherches dans Internet. (2)
Technologie numérique
  • Utiliser, s'il y a lieu, des logiciels graphiques. Utiliser, par exemple, s'il y a lieu, des programmes, comme Photoshop et Quark Express, pour créer la mise en page de l'annuaire des élèves et pour manipuler des images à inclure dans le matériel d'enseignement. Créer, s'il y a lieu, des diaporamas à l'aide de logiciels de présentation comme Power Point. (2)
  • Entrer les fiches de présence des élèves et les notes dans des bases de données, et rechercher les dossiers des élèves dans ces bases de données. (2)
  • Utiliser des logiciels de communication. Échanger, par exemple, des courriels et des pièces jointes avec les élèves, le personnel et les parents. (2)
  • Utiliser Internet. Faire, par exemple, des recherches dans Internet pour trouver le contenu de leçons. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, d'autres applications informatiques et logicielles. Utiliser, par exemple, un logiciel de gestion de classe doté de plusieurs fonctions, notamment la mise à jour de la liste de la classe, la création de bulletins, la comparaison du rendement individuel au rendement de la classe, et le rajustement de la pondération des examens. (2)
  • Utiliser des logiciels de traitement de texte. Créer, par exemple, des plans de leçon, des examens, des devoirs, du matériel de classe, des lettres de recommandation et des rapports à l'aide de programmes comme Word. Entrer, modifier et mettre en page le texte, créer des tableaux, et insérer des graphiques et des images dans des documents de traitement de texte. Utiliser, s'il y a lieu, des en-têtes et des pieds de page dans les documents plus volumineux, insérer les numéros de page et de section, et produire une table des matières. (3)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des chiffriers électroniques. Créer et modifier, par exemple, s'il y a lieu, des feuilles de calcul pour faire le suivi des stocks de cahiers, les inscrire, faire le résumé des paiements et calculer les notes des élèves. (3)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des logiciels statistiques. Utiliser, par exemple, s'il y a lieu, des logiciels qui affichent les résultats aux examens, calculent les statistiques comme les moyennes, les médianes, les écarts normaux et les scores normalisés, et produisent des rapports statistiques. (3)
  • Enseigner, s'il y a lieu, aux élèves l'utilisation des logiciels. Montrer, s'il y a lieu, aux élèves comment utiliser les logiciels de traitement de texte, de graphiques, de bases de données et de feuilles de calcul. (4)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les enseignants au niveau secondaire travaillent principalement de façon autonome pour planification et l¿enseignement des cours. À l¿extérieur des salles de classe, ils participent à des réunions du personnel avec d¿autres enseignants et des assistants en éducation pour coordonner des tâches comme la surveillance et la supervision pendant l¿heure du dîner. Ils peuvent avoir à coordonner leur travail avec des enseignants et des aides pour soutenir les étudiants qui ont des besoins spéciaux et ils peuvent coordonner leur travail avec des conseillers en orientation, des travailleurs sociaux, des consultants en éducation, des coordonnateurs de service aux étudiants, des conseillers en toxicomanie et des ergothérapeutes. Les enseignants au niveau secondaire peuvent assigner des tâches aux adjoints administratifs. (2)

Formation continue

Les enseignants de niveau secondaire fixent leurs propres objectifs d'apprentissage en fonction des normes établies. Ils participent à différentes occasions d'apprentissage, comme des cours offerts par les districts scolaires, les ministères de l'éducation, les facultés de l'éducation des universités, les associations professionnelles et les associations dans le domaine enseigné. Ils se joignent à des réseaux professionnels, participent à des activités de recherche, et lisent des livres et des revues professionnelles pour améliorer leur pratique et l'apprentissage des élèves. Les gouvernements, les commissions scolaires et les associations d'enseignants encouragent grandement la formation permanente. Certaines provinces peuvent même exiger que les enseignants suivent des cours de formation permanente pour conserver leur brevet d'enseignement. (3)

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :