Perspectives d’emploi Technologiste de laboratoire médical au Canada

Mise à jour de la Classification nationale des professions

Nous avons mis à jour cette page pour refléter le passage à la version de 2021 de la Classification nationale des professions (CNP). Pour cette raison, la profession « technologiste de laboratoire médical » a été déplacée du groupe Technologues de laboratoires médicaux (NOC 3211) au groupe Technologues de laboratoires médicaux (NOC 32120).

Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures des personnes qui travaillent comme de technologiste de laboratoire médical au Canada.

Débouchés au cours des 3 prochaines années

Veuillez noter que ces perspectives d’emploi ont été produites en fonction de la version 2016 de la CNP. En savoir plus à propos de notre méthodologie.

Ventilation par province et territoire

Explorez les perspectives d’emploi futures par province et territoire.

Légende

0 sur 5 étoiles
Indéterminées
1 sur 5 étoiles
Très limitées
2 sur 5 étoiles
Limitées
3 sur 5 étoiles
Modérées
4 sur 5 étoiles
Bonnes
5 sur 5 étoiles
Très bonnes
Région Perspectives d’emploi
Terre-Neuve-et-Labrador Modérées
Île-du-Prince-Édouard Bonnes
Nouvelle-Écosse Bonnes
Nouveau-Brunswick Bonnes
Province du Québec Bonnes
Ontario Très bonnes
Manitoba Très bonnes
Saskatchewan Très bonnes
Alberta Très bonnes
Colombie-Britannique Très bonnes
Territoire du Yukon Indéterminées
Territoires du Nord-Ouest Indéterminées
Nunavut Indéterminées

Conditions du marché du travail au cours des 10 prochaines années

Regardez plus en détail l’évolution prévue de l’offre et de la demande de travailleurs appelés à exercer cette profession au cours de la période 2019-2028. Pour plus d’informations sur les tendances futures en emploi, référez-vous au Système de projection des professions au Canada.

Sommaire

PÉNURIE : Ce groupe professionnel devrait être confronté à une situation de pénurie de main-d'œuvre au cours de la période 2019-2028 au niveau national. La section ci-dessous contient de l'information plus détaillée concernant les perspectives de ce groupe professionnel.

Emploi en 2018

49 300

Âge médian des travailleurs en 2018

41

Âge médian de la retraite en 2018

62.0

Analyse détaillée

Afin de déterminer les perspectives d'une profession, l'importance de l'écart entre les projections du nombre total de chercheurs d'emploi et celui d'ouvertures d'emploi au cours de la période de projection (2019-2028) est analysée conjointement avec l'évaluation des conditions récentes sur le marché du travail. L'objectif est de déterminer si les conditions récentes sur le marché du travail (pénurie, équilibre ou surplus) observées dans une profession au cours des dernières années persisteront ou changeront au cours de la période de projection. Par exemple, si l'analyse des principaux indicateurs du marché du travail suggère que le nombre de chercheurs d'emploi était insuffisant afin de doter l'ensemble des ouvertures d'emploi (une pénurie de main-d'œuvre) dans une profession au cours des dernières années, les projections sont alors utilisées afin de déterminer si cette situation se poursuivra au cours de la période de projection ou si cette profession retournera à une situation d'équilibre.

Au cours de la période 2016-2018, l'emploi dans ce groupe professionnel est demeuré stable. Cependant, le taux de chômage a chuté à 1,6 % en 2018, bien en dessous de la moyenne nationale de 5,8 %. Au cours de la même période, le nombre de postes vacants a augmenté de façon constante. En raison de l'augmentation du nombre de postes vacants et de la diminution du nombre de chômeurs disponibles pour combler ces postes, le ratio chômeurs / postes vacants a été réduit de moitié et était bien inférieur à la moyenne pour toutes les professions, ce qui suggère que le manque de main-d'œuvre disponible a limité la croissance de l'emploi dans cette profession. Ainsi, l'analyse des principaux indicateurs du marché du travail suggère que les chercheurs d'emploi étaient insuffisamment nombreux pour combler les postes disponibles.

Pour les Technologues de laboratoires médicaux; Techniciens/techniciennes de laboratoire médical et assistants/assistantes en pathologie., au cours de la période 2019-2028, les projections montrent un total de 20 400 nouvelles possibilités d'emploi (provenant de la demande d'expansion et de remplacement) et de 20 400 chercheurs d'emploi (provenant des sortants scolaires, de l'immigration et de la mobilité).

Étant donné que le nombre projeté d'ouvertures et de chercheurs d'emploi devraient être relativement similaires au cours de la période 2019-2028, les conditions de pénurie de main-d'œuvre observées au cours des dernières années devraient se maintenir au cours de la période de projection. Les ouvertures d'emploi découleront à la fois de la demande d'expansion et des départs à la retraite. Comme pour la plupart des professions de la santé, la croissance de l'emploi devrait être plus forte que la moyenne de toutes les professions, mais plus faible que la moyenne des professions liées à la santé. Le nombre croissant de personnes âgées entraînera notamment une hausse de la demande pour les services de diagnostiques afin de détecter et d'analyser les signes de maladie tels que le cancer et le diabète. Toutefois, l'arrivée de nouvelles technologies et techniques médicales, ainsi que l'introduction d'équipements plus avancés, pourraient limiter les technologues. En outre, presque la moitié des ouvertures d'emploi découleront des départs à la retraite, lesquels se feront à un rythme semblable à la moyenne de l'ensemble des professions. Du côté de l'offre, la grande majorité des chercheurs d'emploi proviendra du système scolaire, ce qui n'est guère surprenant étant donné les compétences spécifiques qu'il faut posséder pour exercer dans ce groupe professionnel. Néanmoins, près de 15 % des chercheurs d'emploi devrait provenir de l'immigration.

Source Système de projection des professions au Canada - EDSC

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :